Notice

Auteur(s) Cyrille BEN KADDOUR, François FOURIAUX
Date de publication2013
Titre complet de la publicationEnregistrer, analyser et diffuser l’information archéologique en trois dimensions au Service archéologique de Chartres
Type de publicationArticle dans un périodique
Revue ou périodiqueNouvelles de l’Archéologie
Numéron°130
Année du n°2013
Page(s)44-47
Langue du documentfrançais
RésuméLe service archéologique de Chartres produit de l’information numérique 3D, notamment sous la forme de relevés de terrain (généralement obtenus par tachéomètre, mais aussi par scan 3D) et de restitutions effectuées, suite aux opérations de terrain, à la fois pour synthétiser l’information archéologique, pour tester des hypothèses scientifiques ou pour valoriser les résultats de la recherche archéologique auprès du grand public. Une partie de ces données 3D est accessible à la communauté scientifique, via les rapports d’opérations (comportant les coordonnées topographiques des structures et des tirages papiers des modélisations numériques). D’autres données, obtenues après la publication des rapports ou concernant un ensemble de sites, voire l’agglomération entière, sont publiées dans des articles scientifiques ou des plaquettes de valorisation destinées au public chartrain. Pour l’instant, les données 3D ne font pas l’objet d’un archivage particulier et sont, à l’instar du reste de la documentation, stockées sur les serveurs de la mairie. Une réflexion est à mener sur la pérennité de ces données numériques.
Mots-clés (sujet)acquisition de données 3D, modélisation 3D, sauvegarde des données numériques
Mots-clés (période)
Mots-clés (géographie)

Accès au document

Document non accessible : le document n'est pas encore numérisé ou bien fait l'objet de droits de reproduction réservés par l'éditeur.

Référence bibliographique

Ben Kaddour, Fouriaux 2013 : BEN KADDOUR (Cyrille), FOURIAUX (François) — Enregistrer, analyser et diffuser l’information archéologique en trois dimensions au Service archéologique de Chartres. Nouvelles de l’Archéologie, n°130, 2013, p. 44-47.