Notice

Auteur(s) Christophe SEVIN-ALLOUET
Date de publication2018
Titre complet de la publicationChâtel-Saint-Germain (57), rue de Rebenot
Type de publicationRapport
ÉditeurÉveha
Langue du documentfrançais
RésuméL'aménagement d'un lotissement sur la commune de Châtel-Saint-Germain, située à 15 km à l'ouest de Metz, a motivé la prescription d'une fouille archéologique sur une surface de 3850 m 2 . Réalisée entre le 27 juin et le 22 juillet 2016, cette opération fait suite à un diagnostic effectué en 2015. La fouille du secteur 1 (2250 m 2 ) a permis de mettre au jour deux bâtiments. Le premier, sur huit poteaux forme un quadrilatère de 19,3 m 2 . Le second, sur quatre poteaux, propose un plan "carré" d'environ 6,70 m 2 . Des datations par 14 C attribuent le premier bâtiment à la période du Hallstatt final, et le second au Bronze ancien. Le secteur 2 (1600 m2) a révélé une vingtaine de structures excavées. Trois fosses ont livré du mobilier permettant de les rattacher aux périodes protohistoriques tandis que deux trous de poteau ont été datés au Néolithique récent/final par 14 C. Au terme de cette fouille, les données de terrain reflètent des indices d'occupations diachroniques peu ancrées et sûrement peu durables, qui renvoient l'image d'établissements ruraux dont l'économie de subsistance est probablement fondée sur l'agriculture, l'élevage et la gestion de l'environnement naturel, comme c'est généralement attesté pour la période.
Mots-clés (sujet)Habitation, céramique, lithique, faune, terre à bâtir
Mots-clés (période)Néolithique, Protohistoire, Époque gallo-romaine, Époque moderne.
Mots-clés (géographie)Grand Est, Lorraine, Châtel-Saint-Germain

Accès au document

Document non accessible : le document n'est pas encore numérisé ou bien fait l'objet de droits de reproduction réservés par l'éditeur.

Référence bibliographique

Sevin-Allouet 2018 : SEVIN-ALLOUET (Christophe) dir. — Châtel-Saint-Germain (57), rue de Rebenot. Rapport final d'opération archéologique, Service Régional de l'Archéologie du Grand-Est. Limoges : Éveha, 2018.