Notice

Auteur(s) Sandrine GUILLIMIN
Date de publication2018
Titre complet de la publicationRochechouart (87), Place du Tilleul
Type de publicationRapport
ÉditeurÉveha
Langue du documentfrançais
RésuméLa fouille de la place du Tilleul à Rochechouart a porté sur une zone de 700 m2 se développant en périphérie de l'ancienne ville close médiévale, entre l'entrée nord-ouest (porte Marchedieu) et le départ du front ouest, contournant la tour conservée à l'angle nord-ouest des remparts. L'objectif était de documenter au mieux le fossé et autres aménagements défensifs, et de déterminer les modes d'occupation d'un espace périurbain dont l'ancien toponyme « Marchedieu » pouvait suggérer une fonction économique. La découverte de deux silos lors du diagnostic avait laissé supposer l'existence d'une potentielle aire de stockage liée au marché voisin. Cependant, seules deux fosses-silos supplémentaires ont finalement pu être détectées lors de la fouille, réfutant cette hypothèse. Les rares autres structures de la fin du Moyen Âge mises au jour (deux foyers et quelques fosses de plantation) suggèrent plutôt un espace laissé vacant entre la ville murée au XIII e siècle et le faubourg développé au nord. Le tracé du fossé défensif a pu être précisé et deux phases d'utilisation ont été mises en évidence. Les niveaux de fonctionnement les plus anciens, datés des XIII e - XIV e siècles, sont cohérents avec la construction de l'enceinte urbaine avant le dernier tiers du XIII e siècle. Au XV e siècle, le large fossé est réduit de moitié vers l'intérieur et la nouvelle contrescarpe est chemisée d'une maçonnerie en pierre sèche. La porte Marchedieu semble également modifiée à cette époque, au plus tard à la toute fin du XV e siècle. De larges maçonneries ont été mises au jour devant celle-ci, pouvant correspondre à la frange occidentale d'un boulevard d'artillerie mentionné dans les textes à partir de 1 509. En dehors de ces structures, le site a également livré quelques fosses de plantation et différents aménagements urbains de la fin de l'époque moderne et de l'époque contemporaine : trois niveaux de voirie, les caniveaux associés, ou encore des canalisations en lien avec la fontaine de la fin du XVIII e siècle, toujours en fonction à l'est de la place.
Mots-clés (sujet)espace fortifié, enceinte urbaine, barbacane, murs, fossé, fosses, silos, foyers, trous de poteau, fontaine, canalisations, adduction, évacuation, caniveaux, voirie, pavage ; céramique, verre, métal, monnaies, charbons
Mots-clés (période)Moyen Âge, époque moderne, époque contemporaine
Mots-clés (géographie)Nouvelle-Aquitaine, Haute-Vienne, Rochechouart

Accès au document

Document non accessible : le document n'est pas encore numérisé ou bien fait l'objet de droits de reproduction réservés par l'éditeur.

Référence bibliographique

Guillimin 2018 : GUILLIMIN (Sandrine) dir. — Rochechouart (87), Place du Tilleul. Rapport final d'opération archéologique, Service régional de l'Archéologie de Nouvelle-Aquitaine. Limoges : Éveha, 2018.