Notice

Auteur(s) Isabelle CAILLOT
Date de publication2018
Titre complet de la publicationVanves (92), 10 rue d'Issay, 8 rue Pruvot. De l'atelier de potier carolingien à la basse-cour du château seigneurial
Type de publicationRapport
ÉditeurÉveha
Nombre de volumes1
Langue du documentfrançais
RésuméLes fouilles menées à l’angle des rues d’Issy et Pruvot à Vanves ont été réalisées par le bureau d’études Éveha sous la responsabilité d’Isabelle Caillot. Elles interviennent dans le cadre du projet de construction d’un immeuble d’habitation doté de deux niveaux de sous-sols. Les investigations archéologiques ont permis de mettre au jour une occupation diachronique de l’Antiquité à la période moderne. Les premiers vestiges découverts sur notre emprise correspondent à deux fossés antiques parallèles, orientés selon un axe nord-nord-ouest - sud-sud -est. L’absence d’autres structures indique que l’on se trouve en limite nord-orientale de l'extension du site antique. Pour le haut Moyen Âge, les vestiges mis au jour attestent d’une activité bien connue sur Vanves : l’artisanat potier. À la période mérovingienne, un nouveau fossé reprenant globalement l’axe des structures linéaires antiques est creusé, il est accompagné d’un silo et de quelques fosses contenant des rebuts de cuisson et des pains d’argile. Pour la période carolingienne, ce sont deux fours de potier à languette et une partie de la production associée qui ont été découverts. Ces vestiges viennent augmenter la liste des sept fours de potiers ayant fonctionné du VIe siècle à la première moitié du IXe siècle, fouillés dans le centre de Vanves. Un radier, quelques fosses, un silo et un chemin orienté nord-sud scellant le fossé mérovingien complètent le paysage. C’est également à cette époque que débute un processus de formation d’une séquence de terres noires. Ce phénomène signe temporairement la désaffectation des lieux jusqu’à la fin du XIIIe siècle. Pour la période suivante, plusieurs états de voirie ont été observés de manière fragmentaire sur 16 m de longueur. L’analyse des données stratigraphiques a permis de distinguer les réfections des surfaces de circulation depuis le IXe siècle jusqu’au XVIe siècle. À la fin du Moyen Âge et au début de l’Époque moderne, des murs s’implantent de part et d’autre de la voie identifiée comme la ruelle Trouillart, et un système d’adduction d’eau potable est mis en place au XIVe siècle. Le recalage sur les plans anciens du site de l’angle des rues d’Issy et de Pruvot a permis d’identifier les vestiges attribués au bas Moyen Âge - début de l’Époque moderne comme correspondant à la basse-cour de la maison seigneuriale.
Mots-clés (sujet)Murs, cave, trous de poteau, fosses, fossés, fours de potier, dépotoirs, voirie, système hydraulique. Céramique, terre cuite architecturale, métal, verre, monnaie, faune, lapidaire
Mots-clés (période)Antiquité, Moyen Âge, Époque moderne
Mots-clés (géographie)Île-de-France, Hauts-de-Seine, Vanves

Accès au document

Document non accessible : le document n'est pas encore numérisé ou bien fait l'objet de droits de reproduction réservés par l'éditeur.

Référence bibliographique

Caillot 2018 : CAILLOT (Isabelle) dir. — Vanves (92), 10 rue d'Issay, 8 rue Pruvot. De l'atelier de potier carolingien à la basse-cour du château seigneurial. Rapport final d'opération archéologique, Service régional de l'Archéologie d'Île-de-France. Limoges : Éveha, 2018.