Notice

Auteur(s) Gaël BARRACAND
Date de publication2021
Titre complet de la publicationJaulnes (77), ZAC du parc de Choyau
Type de publicationRapport
ÉditeurÉveha
Nombre de volumes1
Langue du documentfrançais
RésuméL’opération archéologique menée sur la commune de Jaulnes (77) intervient dans le cadre d’un projet de construction de Bureaux par A2C Préfa. Les fouilles réalisées sur une emprise de 2 518 m 2 , ont mis au jour un bâtiment accompagné de trois fosses latérales riches en mobilier lithique, céramique et faunique. L’étude de cette maison et du mobilier révèle une occupation attribuable au Néolithique ancien et à la culture du Rubané récent ou final du bassin de la Seine. Les résultats 14 C effectués sur le mobilier offrent un cadre chronologique entre 5358-4963 cal BC. Le bâtiment est de forme trapézoïdale et appartient à la typologie des maisons longues, fort de ses 26 m de longueur pour 110 m 2 de surface. Il se compose de quatre travées dont la dernière à l’ouest est désaxée. La richesse du mobilier retrouvé dans les comblements des fosses latérales témoigne d’activités variées tournant autour du débitage, de la chasse, de l’élevage, du dépeçage d’animaux (bœuf), des activités de cuisine et d’autres encore. La présence de terres à bâtir rubéfiées pourrait indiquer un possible incendie de la maison ou d’un bâtiment annexe. Cette occupation de la culture rubanée témoigne de la présence des premiers agro-pasteurs dans l’Est de la Bassée.
Mots-clés (sujet)Habitat, silex, céramique, faune, terre rubéfiée, fosse latérale
Mots-clés (période)Néolithique ancien, Rubané récent-final, gallo-romain
Mots-clés (géographie)Île-de-France, Seine-et-Marne, Jaulnes

Accès au document

Document non accessible : le document n'est pas encore numérisé ou bien fait l'objet de droits de reproduction réservés par l'éditeur.

Référence bibliographique

Barracand 2021 : BARRACAND (Gaël) dir. — Jaulnes (77), ZAC du parc de Choyau. Rapport final d'opération archéologique, Service régional de l'Archéologie d'Île-de-France. Limoges : Éveha, 2021.