Notice

Auteur(s) Virginie ROPIOT
Date de publication2017
Titre complet de la publicationCM 10, Lannemezan (65). Un ensemble funéraire du néolithique final sur le site de l'Arsenal
Type de publicationRapport
ÉditeurÉveha
Nombre de volumes1
Langue du documentfrançais
RésuméLe site du CM 10, autrefois connu sous le nom de l’Arsenal, est localisé au sud-est de l’agglomération de Lannemezan, dans l’enceinte d’un ancien centre de mobilisation de l’armée. Il a fait l’objet, de fin février à fin mai 2016, d’une fouille préventive réalisée par le bureau d’études Éveha, sous la responsabilité de Virginie Ropiot. La zone prescrite, d’une superficie circulaire d’environ 3 000 m 2 , s’intègre actuellement dans un projet d’aménagement d’une zone d’activités porté par la Communauté de communes du Plateau de Lannemezan et des Baïses. D'un point de vue géographique, entre la Bigorre et le Comminges, ce secteur occupe une position d'interface sur un plateau de formation fluvio-glaciaire, qui culmine à 600 m d'altitude en piémont des Pyrénées et constitue une vaste étendue comprenant des landes, des tourbières, des prairies et quelques bois. Aujourd'hui en grande partie nivelé, ce plateau est sillonné par plusieurs cours d'eau, notamment le Gers et la Save, tandis que la Baïse (Devant) est localisée à 1 km à l'ouest du site. Le cours encaissé de la Neste, affluent de rive gauche de la Garonne, forme la limite méridionale du plateau. La fouille du CM 10, en plus du dégagement complet d’un tumulus circulaire doté d’un enclos pierreux (ST 5), principal objet de cette opération, a permis la mise au jour de 10 structures archéologiques, dont un monument mégalithique de conception singulière (ST 4), composé d’une dalle monolithe entourée d'une bordure de galets, recouvrant une chambre enfouie au sein d'une vaste fosse oblongue, comportant une entrée frontale comprise également dans l'excavation. Les autres structures sont six foyers à galets chauffés, deux probables trous de poteau isolés et une fosse aménagée du Bronze moyen, pillée ou fortement remaniée mais vraisemblablement de nature cultuelle (ST 7). Le tout se développe principalement dans la partie centrale de la zone prescrite, autour du tumulus, et vers l'est pour ce qui est des foyers, dont deux ont été aménagés dans sa couronne. Ces vestiges s'échelonnent sur une période comprise entre 3700 et 1400 av. n. è., l’occupation étant centrée sur le Néolithique final. Ces éléments forment en tout cas un ensemble monumental jusque-là inédit dans les Hautes-Pyrénées. Un double fossé de drainage (ST 15), sans doute d'époque moderne, a par ailleurs été mis au jour au sud. Enfin, un lot d'une vingtaine d'objets se rapportant au début du Paléolithique moyen est apparu sous la masse tumulaire.
Mots-clés (sujet)Tumulus, structure mégalithique, funéraire, foyers, industrie lithique
Mots-clés (période)Néolithique final, Bronze moyen, Acheuléen
Mots-clés (géographie)Occitanie. Hautes-Pyrénées, Lannemezan

Accès au document

Document non accessible : le document n'est pas encore numérisé ou bien fait l'objet de droits de reproduction réservés par l'éditeur.

Référence bibliographique

Ropiot 2017 : ROPIOT (Virginie) — CM 10, Lannemezan (65). Un ensemble funéraire du néolithique final sur le site de l'Arsenal. Rapport final d'opération archéologique, Service régional de l'Archéologie d'Occitanie. Limoges : Éveha, 2017.