Notice

Auteur(s) Franck MARTIN
Date de publication2016
Titre complet de la publicationNarbonne (11), Saint-Hippolyte, castrum du Villar-De-Fargues
Type de publicationRapport
ÉditeurÉveha
Nombre de volumes1
Langue du documentfrançais
RésuméUne large partie d'un établissement antique a pu être dégagée, mettant en évidence un plan assez simple, plusieurs pièces se développant autour d'une cour. Son installation aux proches abords de Narbonne remonterait au I er s. ap. J.-C. Il est possible de relier cet ensemble à deux bassins, positionnés à proximité, vestiges de l'activité viti-vinicole. Si les bassins paraissent avoir été très tôt abandonnés (fin du I er s. ap. J.-C.- début du II e s.), le grand bâtiment perdurerait pour sa part jusqu'au V e s. Une période de latence marque alors le site et il faut attendre au moins les VIIIe - IXe s. pour que cette partie de la terrasse naturelle soit réoccupée. Plusieurs unités d'habitation, deux aires d'inhumation et de nombreux silos sont implantés sur les ruines de l'édifice antique et sur ses abords. L'abandon des bâtiments et des silos s'effectue sur une durée plus ou moins longue, entre la deuxième moitié du XI e s. et le XIII e s. au plus tard. Vers le XII e ou XIII e s., une tour encerclée d'un large et profond fossé sera installée, marqueur d'une présence seigneuriale. C'est au plus près de cette fortification que s'implantera un prieuré en activité jusqu'au début de l’Époque moderne.
Mots-clés (sujet)Villa, tour, habitat, silos.
Mots-clés (période)Antiquité, époque médiévale
Mots-clés (géographie)Languedoc-Roussillon, Aude, Narbonne

Accès au document

Document non accessible : le document n'est pas encore numérisé ou bien fait l'objet de droits de reproduction réservés par l'éditeur.

Référence bibliographique

Martin 2016 : MARTIN (Franck) dir. — Narbonne (11), Saint-Hippolyte, castrum du Villar-De-Fargues. Rapport final d'opération archéologique, Service régional de l'Archéologie du Languedoc-Roussillon. Limoges : Éveha, 2016.