Notice

Auteur(s) Nicolas PIMPAUD
Date de publication2016
Titre complet de la publicationTremblay-en-France (93), ZAC Sud Charles de Gaulle secteur 3
Type de publicationRapport
ÉditeurÉveha
Nombre de volumes1
Langue du documentfrançais
RésuméL'opération de fouille du Secteur 3 de la « ZAC Sud Charles-de-Gaulle » à Tremblay-en-France a permis la mise au jour d'un établissement rural se développant au cours de trois phases successives de La Tène ancienne à La Tène finale. À La Tène ancienne, l'occupation est représentée par une unique fosse, dont le mobilier toutefois très abondant, composé de restes de céramique, de faune et de fragments de parois en torchis, suggère la présence à proximité immédiate d'un habitat. À La Tène moyenne (fin de La Tène C1 au plus tard), l'habitat ouvert se dote d'un enclos quadrangulaire d'une surface de 2 500 m2. Les fossés sont modestes, et accueillent probablement une palissade. Au centre de l'enclos se trouvent un vaste bâtiment et plusieurs structures de stockage. À l’extérieur, un enclos annexe incomplet, car se développant hors de l'emprise vers le nord-est, semble pouvoir être rattaché à cette phase de l'occupation. L'occupation semble prendre un réel essor à la phase suivante, La Tène finale : l'enclos est alors agrandi. Il revêt une forme fuselée atypique, et couvre une surface de 6 500 m2. Les fossés en V sont beaucoup plus puissants et doublés d'un talus interne. L'espace est séparé en un secteur résidentiel au nord-est, comprenant deux grands bâtiments dont l'édifice de la phase précédente qui est toujours utilisé et qui occupe une place prépondérante dans le nouvel enclos. Au sud-est, un second secteur plus vaste et très structuré est dédié aux activités économiques (artisanat, activités agro-pastorales) de l’établissement. Les données carpologiques, provenant notamment d'un imposant rejet de grain brûlé au fond du fossé d'enclos, suggèrent une spécialisation précoce du site dans la monoculture du blé froment. Les données archéozoologiques indiquent quant à elles un élevage rationalisé notamment tourné vers les bovidés. Si l'établissement semble résolument orienté vers la production agricole et animale, l'artisanat n'est pas absent : on relève en particulier, probablement vers la fin de l'occupation, une activité métallurgique ponctuelle mais intense, orientée vers la production de fragments de tôle rivetée dont la destination précise nous demeure inconnue. Il s'agit d'un artisanat très spécialisé, vraisemblablement effectué sur la commande du propriétaire des lieux. Peu de temps avant son abandon, la façade de l'enclos est remaniée et largement ouverte sur un système de voirie qui débouche directement dans l'enclos. L'établissement, qui manifeste une certaine prospérité et un rang hiérarchique relativement élevé sans pour autant être aristocratique, est finalement abandonné à La Tène D1b.
Mots-clés (sujet)enclos, fossés, fosses, trous de poteau, bâtiments ; céramique, faune, lithique, métal, métallurgie, carpologie
Mots-clés (période)Second âge du Fer, La Tène ancienne, La Tène moyenne et finale
Mots-clés (géographie)Île-de-France, Seine-Saint-Denis, Tremblay-en-France

Accès au document

Document non accessible : le document n'est pas encore numérisé ou bien fait l'objet de droits de reproduction réservés par l'éditeur.

Référence bibliographique

Pimpaud 2016 : PIMPAUD (Nicolas) — Tremblay-en-France (93), ZAC Sud Charles de Gaulle secteur 3. Rapport final d'opération archéologique, Service régional de l'Archéologie d'île-de-France. Limoges : Éveha, 2016.