Notice

Auteur(s) Nicolas PEYNE
Date de publication2015
Titre complet de la publicationMézières-Sur-Issoire(87), Contournement RD 951, Chambrotaud
Type de publicationRapport
ÉditeurÉveha
Nombre de volumes1
Langue du documentfrançais
RésuméUne opération de fouille préventive a eu lieu de la fin du mois de novembre à la fin du mois de décembre 2013, au lieu-dit « Chambrotaud », en vue de la construction de la déviation routière du bourg de Mézières-sur-Issoire. Cette commune est située au nord-ouest du département de la Haute-Vienne, à l'ouest de Bellac et au nord des Monts de Blond. Le substrat est composé d'arène gneissique sableuse. La fouille est placée en haut d'un plateau au pied duquel coule le ruisseau Maison Blanche, et a concerné une surface de 5 600 m² centrée sur les vestiges. L'occupation dégagée a été cernée sur les côtés est, ouest et sud. L'extrémité nord du site n'a pas été atteinte, mais le diagnostic montrait une raréfaction des structures. Les vestiges mis au jour correspondent principalement à une occupation de dimension modeste datée du Hallstatt. Ont aussi été observés un probable chemin postérieur à l'occupation du premier âge du Fer et un empierrement visiblement récent, par sa position stratigraphique. Les 160 faits anthropiques découverts montrent un arasement important. Les recoupements entre les structures sont peu fréquents, ce qui suggère un faible nombre de phases d'occupation. Une clôture composée d'une double rangée de trous de poteau de petite dimension permet de délimiter la partie sud-est de l'occupation. Elle forme un angle droit et a été repérée sur 17,60 m au sud et 8,5 m à l'est. La zone enceinte contient les bâtiments 1 et 6 construits sur quatre poteaux plantés et interprétés comme des greniers. Ils occupent respectivement 11 et 12,5 m². Chacun des huit trous de poteau possède un négatif de 25 cm de diamètre en moyenne. Deux des trous de poteau de la clôture sont coupés par une des quatre fosses d'ancrage d'un ensemble interprété comme un bâtiment de plan rectangulaire. Un silo permettant le stockage sur place des denrées prend place dans un espace central. Son creusement piriforme atteint 0,85 m de profondeur, pour un diamètre maximum de 1,80 m. À l'ouest, le bâtiment 5, comprenant 9 poteaux, couvre une surface de 48 m². Il est de plan rectangulaire et présente une avancée à pans coupés vers le sud. Les trois foyers mis au jour pour l'ensemble de cette opération de fouille sont situés au nord, au sud et à l'est du bâtiment 5. Ils sont creusés dans le sol et mesurent en moyenne 0,60 m de diamètre. Celui situé au nord présente un allongement correspondant probablement à un alandier. Leur paroi présentait des traces de chauffe importantes et ont rougi le substrat encaissant. Sur l'ensemble de la fouille, 17 fosses contenant des rejets domestiques ont été rencontrés. Parmi elles, 4 contextes ont fourni une part importante du mobilier exhumé. La céramique mise au jour comprend 3000 restes correspondant à 125 individus. On remarque dans ce lot deux vases en céramique graphitée portant des motifs de triangles hachurés appliqués en partie supérieure de la surface interne. Le répertoire de forme est marqué, entre autre, par la présence d'écuelles tronconiques à bord en méplat, des écuelles à bords convexes convergeant, de gobelets carénés à encolure franche, des fonds ombiliqués et des vases de stockage en tonnelet. Cet ensemble peut être daté des phases moyennes et finales du Hallstatt. Aucun élément métallique n'a été mis au jour pour le premier âge du Fer. Néanmoins, dans l'instrumentum, il faut noter la présence d'un aiguisoir en pierre et d'une meule de type broyon. De plus, quatre fusaïoles témoignent de l'activité de filage sur place. L'occupation fouillée à « Chambrotaud », commune de Mézières-sur-Issoire, bien que d'extension modeste, associe plusieurs bâtiments de forme et de format différents à des fosses contenant des rejets domestiques et, correspond probablement à un habitat.
Mots-clés (sujet)Habitat, foyer, fosse, silo, grenier, ornière, trou de poteau, céramique, instrumentum, fusaïole, meule, lithique
Mots-clés (période)Âge du Fer, Hallstatt
Mots-clés (géographie)Limousin, Haute-Vienne, Mézières-sur-Issoire, Chambrotaud

Accès au document

Document non accessible : le document n'est pas encore numérisé ou bien fait l'objet de droits de reproduction réservés par l'éditeur.

Référence bibliographique

Peyne 2015 : PEYNE (Nicolas) — Mézières-Sur-Issoire(87), Contournement RD 951, Chambrotaud. Rapport final d'opération archéologique, Service Régional de l'Archéologie du Limousin. Limoges : Éveha, 2015.