Notice

Auteur(s) Thomas CREISSEN
Date de publication2014
Titre complet de la publicationLa christianisation des lieux de culte païens : « assassinat », simple récupération ou mythe historiographique ?
Type de publicationContribution dans un recueil ou dans une monographie
Titre de l'ouvrageLa fin des dieux Les lieux de culte du polythéisme dans la pratique religieuse du IIIe au Ve siècles ap. J.-C. (Gaules et provinces occidentales).
Direction de la publicationVAN ANDRINGA (William) dir.
ÉditeurÉditions Gallia
Page(s)279-287
Langue du documentfrançais
RésuméÀ partir de quelques textes, l'existence d'une fréquente conversion des anciens lieux de culte païens en église a souvent été admise. Ces mutations se situeraient dans un contexte de guerre des religions qui se serait soldé par le triomphe du christianisme. Quelques cas illustres (Panthéon, Parthénon...) paraissent confirmer la réalité du phénomène. Ce mouvement aurait eu pour conséquence une pérennité des lieux du sacré entre paganisme et christianisme. Un modèle théorique est ainsi apparu, qui a constitué une grille de lecture pré-établie comme le démontre ici le cas des travaux consacrés au Limousin. Mais depuis quelques décennies, le développement des recherches archéologiques combiné à un examen plus critique des sources montre que la réalité a été bien plus nuancée. Les exemples de continuité entre temples et églises restent rares et ils font souvent suite à une période d'abandon : ce sont des bâtiments abandonnés plus que des temples qui sont alors transformés. Ce mouvement s'inscrit dans un processus plus vaste de réaffectation d'un patrimoine bâti antique sans fonction. Enfin, il apparaît également que si des exemples sont bien mentionnés dans les textes, ils demeurent assez rares et sont parfois douteux. Certains d'entre eux, en particulier le fameux récit relatif à l'action de saint Martin, prennent quelques libertés avec la réalité afin de proposer un modèle idéal de personnage très chrétien.
Mots-clés (sujet)Topographie chrétienne, premiers édifices chrétiens, transition religieuse, paysage monumental, conversion, remploi, Sulpice Sévère, Martin de Tours.
Mots-clés (période)IIIe au Ve siècles
Mots-clés (géographie)Gaules et provinces occidentales

Accès au document

Document non accessible : le document n'est pas encore numérisé ou bien fait l'objet de droits de reproduction réservés par l'éditeur.

Référence bibliographique

Creissen 2014 : CREISSEN (Thomas) — La christianisation des lieux de culte païens : « assassinat », simple récupération ou mythe historiographique ?. In : VAN ANDRINGA (William) dir. — La fin des dieux Les lieux de culte du polythéisme dans la pratique religieuse du IIIe au Ve siècles ap. J.-C. (Gaules et provinces occidentales). Paris : Éditions Gallia, 2014, p. 279-287 (Gallia, n°71.1).