Notice

Auteur(s) Amélie BERTHON
Date de publication2012
Titre complet de la publicationŒillets, barbacanes, agrafes et annelets : fermer discrètement son vêtement à la fin du Moyen Âge et à l'époque moderne
Type de publicationArticle dans un périodique
Revue ou périodiqueInstrumentum
Numéron°36
Année du n°2012
Page(s)43-45
Langue du documentfrançais
RésuméParmi les accessoires vestimentaires, certains sont faits pour être vus, être décoratifs ou somptueux, tandis que d'autres doivent rester discrets. Ils participent pourtant grandement à la tenue du costume avec pour mission de fermer certains pans du vêtement, ou encore de sculpter celui-ci selon la mode, soit en cintrant certaines parties, soit en favorisant certains plis jugés pratiques ou élégants. ces accessoires de petite taille ( la taille n'excède généralement pas les 10 mm de longueur) sont pourtant méconnus pour plusieurs raisons : faciles à perdre car cousus légèrement sur le textile, ils sont souvent découverts en dehors de tout contexte identifiable ; constitués de fils d'alliages cuivreux, ils sont très fragiles et, enfin, l'évidence pratique de ces objets n'est pas accompagnée d'une esthétique à laquelle le chercheur aurait été sensible. la découverte d'éléments récents est l'occasion de faire le points sur ces artefacts.
Mots-clés (sujet)accessoires vestimentaires
Mots-clés (période)Moyen Âge, Époque moderne
Mots-clés (géographie)-

Accès au document

TitreTaille (Mo)Type de fichierAccès au document
Œillets, barbacanes, agrafes et annelets 11,96 PDF Consulter

Référence bibliographique

Berthon 2012 : BERTHON (Amélie) — Œillets, barbacanes, agrafes et annelets : fermer discrètement son vêtement à la fin du Moyen Âge et à l'époque moderne. Instrumentum, n°36, 2012, p. 43-45.