Notice

Auteur(s) Gaëlle ANDRÉ
Date de publication2012
Titre complet de la publicationParis (75), Crypte archéologique du Parvis Notre-Dame
Type de publicationRapport
ÉditeurÉveha
Langue du documentfrançais
RésuméLa crypte archéologique a été créée en 1974 et ouverte au public en 1980. Depuis cette période, le lieu n'a jamais fait l'objet de réaménagement en profondeur. Pendant près de 40 ans, il n'y a eu aucune intervention sur les vestiges archéologiques (peu ou pas de nettoyage, ni d'entreprise de consolidation ou de restauration). Un voile gris et uniforme a progressivement recouvert les murs et les structures, les rendant moins compréhensibles pour les visiteurs. Les thermes sont un bon exemple de l'état de la crypte avant le nettoyage : la coupe effondrée, les pilettes et les tubulures disposées sans réalité archéologique, le sol poussiéreux qui conserve les empreintes d'anciennes traces de pas, etc. Dans le cadre du jubilé de la cathédrale Notre-Dame de Paris, la crypte archéologique est en complète restructuration, avec notamment la mise en place d'une scénographie nouvelle. À l'occasion de ce chantier, le projet d'un nettoyage complet des vestiges des salles C et D a été lancé. Cette remise en état des vestiges s'est accompagnée d'une relecture du site par le biais de levées topographiques ainsi que par les relevés des coupes de deux anciens sondages.
Mots-clés (sujet)Bâti, structures en creux (puits, fosses)
Mots-clés (période)Antiquité, Antiquité tardive, Haut Moyen Âge, Moyen Âge, Époque moderne.
Mots-clés (géographie)Île-de-France, Paris

Accès au document

TitreTaille (Mo)Type de fichierAccès au document
Résultats 106,70 PDF Consulter

Référence bibliographique

André 2012 : ANDRÉ (Gaëlle) — Paris (75), Crypte archéologique du Parvis Notre-Dame. Rapport final d'opération archéologique, Service régional de l'archéologie d'île-de-France. Limoges : Éveha, 2012.