Notice

Auteur(s) Claire PESENTI, Érica GAUGÉ
Date de publication2014
Titre complet de la publicationRuvigny (10), le Pré aux Chevaux II
Type de publicationRapport
ÉditeurÉveha
Nombre de volumes3
Langue du documentfrançais
RésuméLe site du « Pré aux Chevaux » est implanté au cœur de la commune de Ruvigny, à 7 km à l'est de Troyes. Il est bordé, à l'est, par un petit ruisseau qui prend sa source au nord-ouest, dans le canal de Baires, et à l'ouest, par la rue de la Barse. Les premières installations humaines se développent principalement au nord-ouest et au sud-est de l'emprise du site. Peu nombreuses, elles sont illustrées par des fosses, des trous de poteau et deux fossés parallèles. Cet ensemble a livré du mobilier de l'âge du Bronze final mais également du second âge du Fer, période matérialisée essentiellement par une fosse. Cette petite occupation du Bronze final et du second âge du Fer semble s'éteindre autour du Ier siècle av. J.-C. Une interruption de plusieurs centaines d'années et ce, jusqu'au début du second Moyen Âge, paraît se dessiner sur l'ensemble de l'emprise de fouille. C'est à partir des XIe-XIIe siècles que l'occupation médiévale se densifie. Elle est marquée par la présence d'enclos fossoyés, d'un réseau parcellaire et de structures de drainage qui structurent l'espace et auxquels sont associés deux concentrations de bâtiments sur poteaux. Des structures de stockage et deux puits complètent cette occupation et participent à la vie quotidienne des habitants. Durant une courte période (un ou deux siècles), l'occupation semble s'interrompre progressivement . Les lieux pourraient être réoccupés dès le début du XVIIe siècle, voire peut-être avant. Les populations s'installent principalement le long de la rue de la Barse (anciennement « Grande Rue ») et réalisent des constructions dont les fondations sont maçonnées et les élévations sont faites de terre et de bois. Il faut souligner toutefois la découverte d'un bâtiment au sud-est de l'emprise de fouille. Un four ainsi qu'une maison-bloc ont pu être caractérisés mais les autres constructions pourraient correspondre, soit à des habitations, soit à des granges. Cet ensemble est associé également à de grandes fosses qui pourraient être interprétées comme des puisards ou des structures de stockage de grande capacité. Un tronçon de chemin, perpendiculaire à la rue de la Barse, traverse le site d'est en ouest. Bien que le terminus post quem n'ait pu être apporté, la matérialisation de ce chemin sur le cadastre napoléonien de 1832 montre une utilisation encore effective à cette époque. Il dessert les parcelles environnantes dévolues aux cultures comme l'attestent les plans cadastraux et les outils mis au jour à la surface de cet axe.
Mots-clés (sujet)Bâtiment, fosse, fossés (réseau de), mur, ornière, pile, silo, trou de poteau, voie.
Mots-clés (période)Protohistoire, Moyen Âge, Époque moderne.
Mots-clés (géographie)Champagne-Ardenne, Aube, Ruvigny

Accès au document

Document non accessible : le document n'est pas encore numérisé ou bien fait l'objet de droits de reproduction réservés par l'éditeur.

Référence bibliographique

Pesenti, Gaugé 2014 : PESENTI (Claire), GAUGÉ (Érica) — Ruvigny (10), le Pré aux Chevaux II. Rapport final d'opération archéologique, Service régional de l'Archéologie de Champagne-Ardennes. Limoges : Éveha, 2014. 3 vol.