Notice

Auteur(s) Marie DESCHAMP, Gwenaëlle GRANGE
Date de publication2013
Titre complet de la publicationMeaux (77), Les Clos – Z.I. Nord 5 rue Isaac Newton
Type de publicationRapport
ÉditeurÉveha
Nombre de volumes3
Langue du documentfrançais
RésuméLe site se situe dans le département de la Seine-et-Marne, à 40 km à l'est de Paris. Installée dans une plaine alluviale de la Marne, la ville est surplombée par le plateau de la Brie. La situation du site, sur un versant du plateau en périphérie de la ville actuelle, à proximité de plusieurs occupations datées pour certaines d'entre elles du haut Moyen Âge et de l'époque gallo-romaine, ainsi que la découverte lors du diagnostic archéologique de vestiges caractéristiques des habitats ruraux du haut Moyen Âge (structures en creux, sépultures, etc.) ont été les principaux facteurs motivant la prescription d'une fouille archéologique sur cette parcelle. Intégrée dans l'enceinte d'une plateforme de stockage à l'arrière d'un imposant bâtiment, la parcelle a été fouillée en une phase, avec un décapage en deux temps, permettant ainsi l'aménagement d'un espace de stockage des terres décapées. La fouille a permis d’appréhender l'occupation d'un habitat rural de la fin du VIIe siècle au début du XIe siècle. Cette dernière s'étend sur quatre phases distinctes. La première (fin du VIIe siècle au VIIIe siècle) se caractérise par la présence d'un groupe de sépultures divisé en plusieurs cellules probablement familiales, à proximité du Vieux Chemin de Poincy figurant sur le cadastre napoléonien que l'on peut supposer déjà existant durant cette phase, Poincy étant attestée dès le VIIe siècle. Quelques tessons de céramique datant de cette période se retrouvent dans certaines structures appartenant aux autres périodes suivantes, suggérant ainsi la présence, en périphérie de la parcelle fouillée, d'un habitat contemporain. S'ensuit une seconde phase d'occupation (VIIIe-IXe siècles), qui voit une réorganisation de la parcelle avec l'apparition de bâtiments constitués de matériaux périssables au centre de la moitié sud du site, circonscrits par un fossé. Trois sépultures isolées sont associées à cette occupation. L'espace est réorganisé lors de la troisième phase (fin IXe-Xe siècles), avec la construction au centre du site de deux bâtiments aux dimensions plus importantes et à l'orientation légèrement différente en lieu et place des premiers bâtiments, l'abandon du fossé de la période précédente et une nouvelle répartition des espaces avec le creusement de nouveaux fossés. Il semble également que l'activité sur le site se diversifie, avec l'installation de fonds de cabane dans la périphérie des bâtiments. Un enclos est aménagé dans la partie nord. Si la zone funéraire a pu perdurer au début de la deuxième phase d'occupation, il est désormais clair que cette dernière est totalement oubliée à la fin du IXe siècle, les structures les plus proches se trouvant à quelques mètres seulement des premières sépultures. Enfin, lors de la quatrième phase, à partir de la fin du Xe siècle et jusqu'à l'abandon du site à la fin du XIe siècle, l'occupation s'étend au nord et au sud de la parcelle. Les bâtiments centraux sont conservés, les fonds de cabane également. Quelques nouvelles structures apparaîssent : un fond de cabane plus élaboré au nord, recoupant un fossé ; deux silos sont identifiés au sud, dans l'ancienne zone funéraire au milieu d'un grand nombre de trous de poteau se recoupant, et pouvant être les vestiges d'aménagements successifs de plusieurs petits greniers sur poteaux, ou silos à foin. Il est également possible que cette zone ait abrité deux bâtiments dont le plan, quoiqu' hypothétique, reste néanmoins plausible. Au nord se trouve désormais un long bâtiment longeant le côté ouest de l'enclos, qui pourrait avoir été agrandi au sud avec la nouvelle répartition de l'espace. Une série de fosses et trous de poteau en limite de parcelle suggère la présence d'autres constructions en dehors du périmètre de fouille. L'occupation se développe donc dans le temps, et l'espace. Les vestiges recueillis témoignent d'une activité pastorale, avec des indices d'élevage et de culture, mais aussi d'une activité artisanale avec la construction lors de la troisième phase de cabanes dédiées au tissage.
Mots-clés (sujet)Habitat rural. Bâtiments, trous de poteau, fosses, fossés, fonds de cabane, silos, sépultures, foyers. Céramique, TCA, lithique, verre, métal, monnaie, os.
Mots-clés (période)Haut Moyen Âge
Mots-clés (géographie)Île-de-France, Seine-et-Marne, Meaux

Accès au document

TitreTaille (Mo)Type de fichierAccès au document
Volume1 - Résultats scientifiques 5,62 PDF Consulter
Volume2 - Illustrations 21,07 PDF Consulter
Volume3 - Inventaires 3,50 PDF Consulter

Référence bibliographique

Deschamp, Grange 2013 : DESCHAMP (Marie), GRANGE (Gwenaëlle) — Meaux (77), Les Clos – Z.I. Nord 5 rue Isaac Newton. Rapport final d'opération archéologique, Service régional de l'archéologie d'Île-de-France. Limoges : Éveha, 2013. 3 vol.