Notice

Auteur(s) Amélie BERTHON, Isabelle CAILLOT
Date de publication2013
Titre complet de la publicationLa consommation du verre dans un contexte de la première moitié du XIVe siècle en milieu urbain : le vaisselier des latrines du « Vieux-Château » de Montmorency (95)
Type de publicationArticle dans un périodique
Revue ou périodiqueAssociation Française pour l'Archéologie du Verre
Numéron°15
Année du n°2013
Page(s)113-122
Langue du documentfrançais
RésuméÀ l'occasion de travaux de réhabilitation de la halle du Carreau du Temple, une opération de fouille a été menée en 2010-2011. La rénovation de la halle métallique impliquait la création de deux niveaux de sous-sols, entraînant de fait la destruction des niveaux archéologiques. Les investigations ont révélé plusieurs grandes phases d'aménagement, qui débutent au XIIe siècle et se prolongent jusqu'à nos jours, aucune trace antérieure n'ayant été observée. La première occupation est matérialisée par un réseau de fossés, puis un premier mur s'établit au-dessus, marquant l'installation de la commanderie du Temple sur ce terrain au XIIe siècle, avec un espace d'inhumations. Au XIIIe siècle, le mur est en partie démoli pour la mise en place de nouvelles constructions : l'abside du chœur de l’église Sainte-Marie du Temple et l'aile nord du cloître. L'occupation s'étend alors un peu plus vers l'est, mais le reste de l'enclos demeure dédié aux jardins. Un hiatus a été mis en évidence dans les niveaux d'inhumation médiévale à partir de la seconde moitié du XIVe siècle. À l'ouest, l'enclos demeure dédié aux jardins, et quelques constructions ont été mises au jour. Postérieures au XIVe siècle, elles sont largement récupérées au XVIe siècle et ne figurent pas sur les représentations connues. Dans le courant du XVIe siècle, la partie du cimetière située sur notre emprise est de nouveau en activité. Cette reprise d'occupation est contemporaine de la construction d'une nouvelle chapelle édifiée au début du XVIe siècle dite du « Nom de Jésus ». Le caractère rural de la parcelle va perdurer jusqu'au XVIIe siècle. À cette période la pression foncière dans l'enclos s’accroît et les jardins sont peu à peu amputés avec la création et l'extension d'hôtels particuliers puis la construction de la « Galerie du Prince de Conti » suivie de celle de la rotonde de Pérard de Montreuil. Après la Révolution et la désaffectation religieuse de l'enclos commence son démantèlement. Les bâtiments symboliques sont détruits, seule persiste sur notre emprise la rotonde, préservée grâce à son caractère commercial renforcé par la mise en place de halles en bois. Entre le XIVe et le XIXe siècle, d'importants rejets de mobilier archéologique ont été pratiqués dans cet espace et on trouve notamment un abondant mobilier en verre, dont la variété et la quantité évoluent en fonction de l'époque et de la nature des rejets. Aucun élément en verre n'est antérieur à la fin du XIIIe siècle et le verre médiéval, très dégradé, est rare dans cet espace, hormis dans une cave et une fosse contigüe, comblées au cours du XIVe siècle. La présence de verre est surtout perceptible à partir du XVIe siècle et au cours des siècles suivants, où on note une consommation grandissante de vaisselle en verre mais aussi d'emballages. Si jusqu'au XVIIIe siècle, le verre est surtout représenté par des services de table et des verres à boire classiques, issus de contextes jugés domestiques, la présence des galeries commerciales changent la nature des rejets dès la fin du XVIIIe avec une quantité très importante de bouteilles, parfois gravées, de fioles et de flacons divers. La présence de jardins permet aussi de mettre en évidence quelques formes plus rares comme les cloches horticoles.
Mots-clés (sujet)Medieval Glasses (Archaeology), History of Paris,
Mots-clés (période)Moyen Âge, Époque moderne
Mots-clés (géographie)Île-de-France, Val d'Oise, Montmorency

Accès au document

Document non accessible : le document n'est pas encore numérisé ou bien fait l'objet de droits de reproduction réservés par l'éditeur.

Référence bibliographique

Berthon, Caillot 2013 : BERTHON (Amélie), CAILLOT (Isabelle) — La consommation du verre dans un contexte de la première moitié du XIVe siècle en milieu urbain : le vaisselier des latrines du « Vieux-Château » de Montmorency (95). Association Française pour l'Archéologie du Verre, n°15, 2013, p. 113-122.