Notice

Auteur(s) Benjamin LEROY, Nolwenn LE FAOU
Date de publication2013
Titre complet de la publicationLanderneau (29), ZAE de Kergonidec
Type de publicationRapport
ÉditeurÉveha
Nombre de volumes3
Langue du documentfrançais
RésuméL'établissement rural de Kergonidec a fait l'objet d'une fouille préventive réalisée entre le 26 septembre et le 4 novembre 2011. Le site s'implante au nord de l'agglomération antique, à proximité de la voie permettant de relier Carhaix à l'Aber Wrac'h en Landéda et Kerilien en Plounéventer via Landerneau. Les plus anciennes traces d'occupation sont matérialisées par deux foyers à pierres chauffées datés du Néolithique ancien et par une portion d'enclos datée de l'âge du Bronze. Il est probable que plusieurs aménagements ayant fonctionné avec ces installations soient présents sur le site, mais la faible quantité de mobilier mis au jour durant la fouille et l'état de conservation des structures empêchent de s'en assurer. L'occupation principale du site s'apparente à un établissement rural installé à la fin de La Tène et abandonné au début de la période gallo-romaine (fin du Ier ou début du IIe s.). L'étude des plans cadastraux anciens de la zone a montré l'existence d'un réseau parcellaire orthogonal antérieur à la mise en place des chemins (médiévaux ?) attirés par l'enceinte de Quinquis Marc. Les fossés de l'enclos antique s'intègrent dans ce réseau ancien structuré par la voie antique reliant Carhaix à l'Aber Wrac'h et Kerilien. La topographie des lieux, couplée aux découvertes anciennes de mobilier et de substructions gallo-romaines le long de cet axe laissent penser que le site de Kergonidec est implanté en périphérie immédiate de l'agglomération antique de Landerneau. Des traces d'occupation du haut Moyen Âge ont également pu être étudiées ; elles semblent être matérialisées par une réoccupation des lieux et l'installation d'une construction sur poteau dans l'angle nord-est de l'enclos principal antique. Cette occupation pourrait être reliée à celle de l'enceinte médiévale de Quinquis Marc, implantée à 300 m de la fouille. Un certain nombre de structures peut être enfin attribué aux Époques moderne et contemporaine : il s'agit de fossés parcellaires présents sur le cadastre napoléonien, de fosses où ont été ensevelis des cadavres d'animaux, d'un ancien chemin d'accès à la ferme voisine ainsi que d'un câble téléphonique de la seconde guerre mondiale.
Mots-clés (sujet)Enclos, fosse, fossés, foyer, talus, trous de poteau (ensemble de)
Mots-clés (période)Néolithique ancien, âge du Bronze ancien, second âge du Fer, gallo-romain / Haut-Empire, haut Moyen Âge
Mots-clés (géographie)Bretagne, Finistère, Landerneau

Accès au document

TitreTaille (Mo)Type de fichierAccès au document
Volume 1-résultats 5,16 PDF Consulter
Volume 2-illustrations 30,77 PDF Consulter
Volume 3-Inventaires 2,54 PDF Consulter

Référence bibliographique

Leroy, Le Faou 2013 : LEROY (Benjamin), LE FAOU (Nolwenn) — Landerneau (29), ZAE de Kergonidec. Rapport final d'opération archéologique, Service régional de l'Archéologie de Bretagne. Limoges : Éveha, 2013. 3 vol.