Notice

Auteur(s) Julien DENIS, Angélique MARTY
Date de publication2007
Titre complet de la publicationFelletin (Creuse) : Morphogénèse et mutations d'une petite ville médiévale
Type de publicationArticle dans un périodique
Revue ou périodiqueTravaux d'archéologie limousine
Numéron°27
Année du n°2007
Page(s)183-202
Langue du documentfrançais
RésuméSi les origines de la ville sont encore aujourd'hui obscures, c'est surtout parce que l'on ne dispose que de très peu de sources écrites antérieures à 1390, et que la topographie historique se présente aujourd'hui de manière assez complexe (l'église paroissiale originelle est située assez loin de la ville). Une des plus anciennes étapes dans le processus de développement de Felletin correspond à l'établissement d’une fortification château au sommet de la colline de Beaumont, à proximité de l'église paroissiale Elle domine la route de Limoges à Clermont certainement afin de contrôler le franchissement de la Creuse. Le site castral est attesté comme siège de châtellenie dès la fin du XIe siècle. La châtellenie de Felletin est alors au coeur de la vicomté d'Aubusson, une principauté territoriale ancienne qui disparaît dans le courant du XIIIe siècle. Vers 1125, l'établissement d’un prieuré bénédictin dépendant de la prévôté de Chambon-Sainte-Valérie est le second jalon chronologique fiable dont on dispose. Ce prieuré apparaît comme un relais utile au sein des possessions monastiques, à la fois un « entrepôt » des revenus de la Montagne limousine (placé sous la protection du château) et un lieu d'écoulement des produits (à travers les foires). Du XIIe au XIIIe siècle, on assiste à l'essor économique de ce carrefour routier avec le développement des foires et marché. La sédentarisation des marchands entraîne progressive le développement d'une agglomération sur ce carrefour, à proximité du prieuré, tandis que le château et l'église paroissiale restent excentrés. Dans la seconde moitié du XIIIe siècle la ville se dote d'une enceinte fortifiée et d'institutions municipales. Pour pallier à l'éloignement du siège de la châtellenie, un nouveau château est établi à l'extrémité nord de la ville. A partir de la fin du XIVe siècle, Felletin, en plus d'être un lieu d'échange important à travers ses foires, développe une économie de production et passe progressivement d'une activité commerciale à une activité de transformation. Si cette dernière concerne dans un premier temps la transformation des produits de la Montagne limousine (essentiellement le cuir et la laine), elle préfigure, à la toute fin du XVe siècle, l'apparition de la tapisserie.
Mots-clés (sujet)Morphologie urbaine, château, prieuré
Mots-clés (période)Moyen Âge
Mots-clés (géographie)Limousin, Creuse, Felletin

Accès au document

Document non accessible : le document n'est pas encore numérisé ou bien fait l'objet de droits de reproduction réservés par l'éditeur.

Référence bibliographique

Denis, Marty 2007 : DENIS (Julien), MARTY (Angélique) — Felletin (Creuse) : Morphogénèse et mutations d'une petite ville médiévale. Travaux d'archéologie limousine, n°27, 2007, p. 183-202.