Notice

Auteur(s) Thomas CREISSEN, Lucie CHRISTIN, Angélique MARTY, Anne-Sophie VIGOT
Date de publication2011
Titre complet de la publicationLa chapelle comtale de Sainte-Fortunade (troisième partie)
Type de publicationArticle dans un périodique
Revue ou périodiqueBulletin de la société scientifique, historique et archéologique de la Corrèze
Numéron°133
Année du n°2011
Langue du documentfrançais
RésuméLes fouilles archéologiques de la chapelle comtale de Sainte-Fortunade ont permis de dégager et de dater les grandes phases de la construction du monument, d'en retracer les évolutions et d'en préciser la destination. Ce monument a été construit contre l'église paroissiale du bourg, avec laquelle il ne communique pas directement. L'unique accès débouche sur un espace qui dépendait du château de Sainte-Fortunade, propriété de la famille des Fouchiers, puis des Lavaur à partir du XVIe siècle. La chapelle a été construite à l'usage exclusif de ces derniers : il s'agit d'une chapelle funéraire. Construite après 1622, la chapelle était à l'origine agrémentée d'une plate-forme surhaussée faite de dalles de granit. Cette plate-forme était probablement destinée à porter un autel. Ailleurs, le sol de la chapelle était en terre battue. Le bâtiment abrite en son centre une construction maçonnée qui s'est révélé être un caveau funéraire. Le caveau contenait une inhumation primaire et les vestiges osseux de 31 autres individus présents sous la forme de réductions. Il aurait été utilisé pendant une période que l'on peut estimer comprise entre un peu plus d'un siècle et un peu moins de deux. La chapelle a connu plusieurs remaniements. Deux états d'enduits sont présents sur les murs, dont l'un atteste la réalisation d'une nouvelle plate-forme orientale qui paraît être contemporaine de la mise en place d'un nouveau décor (vitraux, enduits, statues). Ce dernier remonte à la seconde moitié du XIXe siècle, à une époque où la chapelle n'était plus utilisée comme lieu d'inhumation mais où un autel est toujours attesté. Au XXe siècle, la chapelle connaît de nouvelles transformations. Elles peuvent être reliées à l'utilisation de cet édifice comme lieu d'enseignement du catéchisme, puis à la mise en place d'une chaudière.
Mots-clés (sujet)Chapelle funéraire, sépulture, anthropologie, caveau
Mots-clés (période)Moyen Âge, Époque moderne
Mots-clés (géographie)Limousin, Corrèze, Sainte-Fortunade

Accès au document

Document non accessible : le document n'est pas encore numérisé ou bien fait l'objet de droits de reproduction réservés par l'éditeur.

Référence bibliographique

Creissen et al. 2011 : CREISSEN (Thomas), CHRISTIN (Lucie), MARTY (Angélique), VIGOT (Anne-Sophie) — La chapelle comtale de Sainte-Fortunade (troisième partie). Bulletin de la société scientifique, historique et archéologique de la Corrèze, n°133, 2011,