Notice

Auteur(s) Aurélien SARTOU
Date de publication2012
Titre complet de la publicationMigné-Auxances (86), LGV SEA 2, Tours-Bordeaux, Malaguet
Type de publicationRapport
ÉditeurÉveha
Nombre de volumes3
Langue du documentfrançais
RésuméLa fouille effectuée en 2011 sur le site de Malaguet à  Migné-Auxances (86) a permis de mettre en évidence des traces d'occupations de la vallée de l'Auxance sur près de six millénaires, du Néolithique à nos jours. L'occupation néolithique se caractérise par le creusement de nombreuses fosses profondes qui pourraient s'apparenter à des puits d'extraction avortés faute de découverte de filons de silex. L'âge du Bronze n'est représenté que par un vase de stockage en fosse attribué au Bronze moyen et probablement par un bâtiment naviforme pour lequel on trouve des équivalents en Poitou-Charentes au Bronze ancien. Il faut ensuite attendre la fin du premier âge du Fer et le début du second pour retrouver des traces d'occupations plus importantes. Un habitat ouvert lié à des activités agro-pastorales se met en place en bas du versant sud de l'Auxance. Cette occupation s'intègre dans une série de sites d'habitat ouvert de La Tène ancienne fouillés ces dernières années grâce aux travaux d'archéologie préventive. Un cheminement nord / sud a également été découvert sur le site, probablement emprunté dès le courant du second Âge du Fer comme en témoigne la proximité d'un enclos fossoyé quadrangulaire ouvert sur le chemin mis au jour au nord-ouest du site. Cet itinéraire continue d'être emprunté au début de l'Antiquité (une inhumation datée du Ier siècle de notre ère est notamment implantée en bordure du chemin.). Un second chemin d'axe sud-est / nord-ouest a également été mis au jour qui pourrait notamment desservir en bordure est de la fouille un grand bâtiment sur poteaux probablement lié à un établissement agricole. Au Haut Moyen Âge, un bâtiment est reconstruit à l'emplacement du bâtiment sur poteaux antique. Il est accompagné de deux petits silos. Dans le courant du Moyen Âge, la voie est abandonnée et des fosses d'extraction sont creusées le long de son tracé. Un nouveau chemin creux d'axe sud-est / nord-ouest est alors implanté dans l'angle nord-est du site. Les structures les plus récentes mises en évidence sur le site attestent une organisation du paysage avec la plantation d'arbres pour limiter les parcelles et border un chemin menant au domaine de Malaguet, révélant ainsi un paysage bocager actuellement disparu.
Mots-clés (sujet)Bâtiments, chemin, enclos, fossés, foyer, foyer (vidange de), fosses, grenier, inhumation, occupation rurale, ornières, silo, trous de poteau (ensemble de), extraction, parcellaire, sépulture, voie
Mots-clés (période)Néolithique, Age du Bronze, Âge du Fer, Antiquité, Moyen Âge, Époque moderne, époque contemporaine
Mots-clés (géographie)Poitou-Charentes, Vienne, Migné-Auxances

Accès au document

TitreTaille (Mo)Type de fichierAccès au document
Volume 1 - résultats scientifiques 16,90 PDF Consulter
Volume 2 - illustrations 74,41 PDF Consulter
Volume 3 - annexes 7,44 PDF Consulter

Référence bibliographique

Sartou 2012 : SARTOU (Aurélien) — Migné-Auxances (86), LGV SEA 2, Tours-Bordeaux, Malaguet. Rapport final d'opération archéologique, Service régional de l'Archéologie Poitou-Charentes. Limoges : Éveha, 2012. 3 vol.