Notice

Auteur(s) Damien GAZAGNE
Date de publication2020
Titre complet de la publicationPécy (77) La Croix Saint-Pierre. Angle sud-est de la Pars rustica d'une villa
Type de publicationRapport
ÉditeurÉveha
Nombre de volumes1
Langue du documentfrançais
RésuméL'opération de fouille archéologique préventive menée sur 0,51 ha s'est déroulée du 08 janvier au 09 Février 2018 au lieu-dit "La Croix Saint-Pierre". Elle intervient dans le cadre de l'extension de la carrière « A2C Granulats » , qui a fait l'objet de plusieurs diagnostics depuis 2005, et vient ainsi compléter les connaissances archéologiques sur ce secteur. Au total, ce sont 48 faits archéologiques qui ont été documentés, s'étendant du 1er siècle ap. J.-C. jusqu'à la période alto-médiévale. L'occupation principale est matérialisée par trois bâtiments maçonnés implantés selon un axe est-ouest. Le récolement des données issues de la fouille et des informations provenant des prospections aériennes réalisées depuis une cinquantaine d'années permet de replacer la fouille dans son contexte archéologique global. Les bâtiments découverts appartiennent à l'extrémité orientale de l'aile sud de la pars rustica de la villla de « La Croix Saint-Pierre ». On y reconnaît plus particulièrement les plans d'un pavillon-annexe,d'une grange pluri-fonctionnelle et d'un vaste bâtiment ouvert sur le côté oriental, identifié de manière hypothétique comme servant à abriter des animaux (?). Un petit vallon humide traverse du sud vers le nord l'extrémité orientale de la pars rustica. Entièrement disparu du paysage agricole contemporain, il passait entre la grange et l'enclos destiné aux animaux. Son franchissement se faisait à pied à l'aide d'un gué empierré. Cette exploitation agricole de rang supérieur est active à partir de la deuxième moitié du 1er siècle de notre ère. L’établissement semble connaître son apogée dans le courant du 2e siècle avant d’être progressivement abandonné au tournant au début du 3e siècle. Après un long hiatus de plusieurs siècles, la frange occidentale de l'emprise de fouille est réinvestie au Haut Moyen-Âge. L'occupation y est caractérisée par quelques fosses éparses ayant livré du mobilier métallique, de la céramique et de la faune. La fenêtre de notre emprise de fouille est cependant trop étroite pour identifier précisément la nature et le statut de l'occupation alto-médiévale.
Mots-clés (sujet)Trous de poteau, fosses, fossés, canalisation, murs, céramique, faune, mobilier métallique, monnaie, terre-cuite architecturale.
Mots-clés (période)Antiquité, Haut Moyen-Âge
Mots-clés (géographie)Île-de-France, Seine-et-Marne, Pécy

Accès au document

Document non accessible : le document n'est pas encore numérisé ou bien fait l'objet de droits de reproduction réservés par l'éditeur.

Référence bibliographique

Gazagne 2020 : GAZAGNE (Damien) dir. — Pécy (77) La Croix Saint-Pierre. Angle sud-est de la Pars rustica d'une villa. Rapport final d'opération archéologique, Service régional de l'Archéologie d'Île-de-France. Limoges : Éveha, 2020.